La communauté scientifique internationale reconnaît aujourd’hui l’efficacité du vaccin cubain employé contre l’épidémie d’infection à méningocoque de type B, ont révélé des responsables du système de santé de l’île.

Plus de 51 millions de doses du Va-Mengoc-BC ont été administrées dans des dizaines de pays après sa mise au point, il y a 20 ans, par des scientifiques cubains.

Le Dr Concepcion Campa, directrice de l’Institut Finlay, a souligné que ce médicament est le seul dans son genre qui demeure efficace contre les manifestations de toutes les formes de méningite cérébro-spinale, une maladie dont le taux de mortalité est particulièrement élevé.

Le Dr Campa a relevé les avantages de ce vaccin lors d’une dissertation à l’hôpital universitaire Général Calixto Garcia, de La Havane, dans le cadre de la rencontre scientifique organisée pour les 122 ans de cette institution.

Elle a rappelé que le Va-Mengoc-BC a été accepté dans le Programme national de santé en 1991. Il est administré aux enfants par le biais d’une première dose à l’âge de 3 mois et demi, et d’une deuxième dose à 5 mois et demi. Les résultats ont été satisfaisants, a-t-elle dit.

Le Dr Campa a signalé par ailleurs que cette maladie avait complètement disparue à Cuba, et que toute l’infrastructure en matière de prévention de la maladie était assurée.

Elle a finalement expliqué que le premier vaccin humain contre la leptospirose, développé en collaboration avec l’Institut de médecine tropical Pedro Kouri, présente un taux d’immunisation élevé et procure des effets durables.

Source Agence PRENSA LATINA