haiti_2_21ene

Trois nouvelles secousses se sont produites hier, dont une de force 6,1 sur l’échelle de Richter, ce qui porte à 88 ces phénomènes associés au séisme qui a ravagé la ville, le 12 janvier dernier, selon une information du Centre d’Opération d’urgence de la République dominicaine.

Un communiqué de l’agence AFP rapporte qu’au moins quatre édifices se sont effondrés sans faire de victimes.

Une semaine tout juste après le tremblement de terre dévastateur, le difficile travail humanitaire des médecins cubains dans la capitale haïtienne a dépassé les 13 418 consultations et 1 078 interventions chirurgicales, dont 550 de chirurgie majeure. Ils ont également pratiqué 38 accouchements.

En ce moment, deux hôpitaux de campagne cubains sont opérationnels dans le pays, dont un installé mardi à 60 km de Port-au-Prince, où 17 patients ont déjà été opérés.

Des médecins venus de Cuba, d’Espagne, du Chili, de Colombie, du Venezuela et du Canada, entre autres pays, travaillent au coude à coude, afin de sauver des vies dans ce gigantesque désastre naturel.

Pour sa part, DPA a informé que la brigade humanitaire nicaraguayenne à Haïti a sauvé deux jeunes étudiants, pris sous les décombres d’une université de Port-au-Prince

Jusqu’à ce jour (21 janvier), 121 survivants ont été retrouvés, a indiqué l’ONU, et l’espoir n’est pas perdu d’en retrouver d’autres.

Source : Granma internacional