Pour la 19e fois consécutive, l’immense majorité des pays a condamné à l’Assemblée générale des Nations unies (ONU) le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les Etats-Unis.

Le rapport présenté par l’île sur la Résolution 64⁄6 de l’Assemblée générale de l’ONU a reçu le soutien de 187 pays ; trois pays se sont abstenus (les îles Marshall, Palaos et la Micronésie) et deux ont voté contre (Etats-Unis et Israël).

Le blocus a un énorme impact sur la vie quotidienne de tous les Cubains et a entraîné des pertes d’un montant de 751, 363 milliards de dollars.

L’extraterritorialité de ses lois annule l’argument usé du discours étasunien selon lequel il s’agirait d’une « affaire bilatérale » et présente toutes les caractéristiques d’une véritable guerre commerciale dont les entreprises et les citoyens de pays tiers subissent les effets.

Source Granma Internacional