haiti8

Les médecins cubains et les médecins haïtiens formés chez nous poursuivent leur travail ardu en Haïti.

« Comme vous le savez chaque place, parc, jardin, tout espace ouvert a servi à accueillir les milliers de sinistrés du tremblement de terre qui a dévasté le 12 janvier Port-au-Prince, la capitale haïtienne. C’est en ces points que se trouvent les postes d’attention mis en place par la Brigade de Médecins Cubains accompagnés de médecins haïtiens qui ont fait leurs études à Cuba et d’autres qui étudient encore gratuitement à l’Ecole latino-américaine de Médecine de Santiago de Cuba dans l’Est de notre pays. Milly Victorin est l’un d’entre eux.

“Je suis rentré à Haïti le 31 décembre et j’ai été affecté à Jérémie où j’ai commencé à travailler. À la suite de la récente catastrophe qui a détruit Port-au-Prince dont je suis originaire on m’y a affecté pour soigner des sinistrés. Nous soignons des blessés ; nous fournissons des médicaments, nous vaccinons contre le tétanos et nous donnons des informations sur l’hygiène pour éviter des épidémies ».

Au sujet de la situation extrêmement difficile dans la capitale haïtienne il a indiqué :

“Je considère que c’est temporaire, car la population attend l’aide alimentaire qui doit arriver de plusieurs pays. Ici tout le monde a l’espoir que la situation va s’améliorer un jour. Nous sommes ici en train d’aider, aux côtés des médecins cubains pour contribuer à renforcer l’espoir des gens car comme dit le proverbe « tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir ».

Au sujet de l’aide dont a besoin Haïti Milly Victorin a relevé :

“Il faut l’aide des peuples frères, spécifiquement en ce moment l’aide médicale cubaine qui ne s’est pas faite attendre. Les Cubains sont en train de nous appuyer et de nous aider nous, leurs frères haïtiens »

Source: Radio Havane Cuba / Isidro Fardales